Vivre son deuil

Lorsqu’un être cher nous quitte, nous devons affronter le besoin difficile, mais nécessaire, d’en faire le deuil. Confronté à une perte, l’être humain réagit de diverses façons, à la fois biologique, affective, familiale, spirituelle et sociologique. Vous vivez actuellement un deuil… Vous pourrez, ci-dessous, retrouver les 7 étapes psychologique et émotionnelles éprouvées par une personne confrontée à un deuil.

Vivre son deuil

Les 7 étapes du deuil

Les étapes du deuil qui sont présentées ci-dessous sont des exemples types de ce que ressent l’être humain confronté à la perte d’une personne qu’il aimait. Elles ne sont ni linéaires, ni certaines, chacun réalise son travail de deuil à sa manière et chacun réagit face à la perte d’un proche de manière personnelle ?

Etape 1 – Le Choc et déni

Le choc est le moment tragique de l’annonce. Il ne dure en général que peu de temps, et sera rapidement suivi par la période du déni. Qui est le refus de croire que la personne nous a quittés. Il se caractérise par des termes de négation et de contestation tels que « Ce n’est pas vrai !» « Ce n’est pas lui/elle !». D’autre part, durant cette période la personne endeuillée pourra présenter des comportements tels que refuser de vider la chambre du défunt, continuer à placer son assiette à table, etc.

Etape 2 – La culpabilité

A ce stade, la personne endeuillée se rend compte que la perte est bien réelle. Elle cherche à se responsabiliser de diverses manières : en imaginant avoir pu changer quelque chose, en regrettant ne pas avoir fait assez pour la personne disparue. « Si je n’avais pas… ! Si j’avais… ! » « J’aurais dû… !» « Je n’aurais pas dû… ! ».

Etape 3 – La colère

La personne endeuillée ressent de la colère. Colère qu’elle pourra exprimer de différentes manières et face à diverses personnes de son entourage, en relation directe ou non avec la perte de la personne disparue.

Etape 4 – Le marchandage ou la négociation

La personne en deuil se sent frustrée de la perte subie. Elle souhaite à tout prix inverser la situation dans laquelle elle se trouve. Elle tente alors de négocier le départ de la personne. « Pourquoi lui/elle et pas moi ». « Ça aurait du être quelqu’un d’autre !», etc.

Etape 5 – La dépression et la douleur

La dépression représente la période durant laquelle la personne endeuillée admet le fait que la personne est décédée. Elle est caractérisée par une incapacité à gérer ses émotions et ses sentiments. On remarque une baisse du moral. La personne ne sait pas comment faire face à son quotidien. Certaines personnes ne sortent jamais de cette période.

Etape 6 – Reconstruction

Dans cette phase, la personne commence à s’adapter à sa « nouvelle vie » et à retourner vers les autres, elle reprend ses activités, c’est le début de l’acceptation, elle se réconcilie avec la réalité. Elle réapprend à vivre en cherchant des solutions pour s’en sortir.

Etape 7 – Acceptation

C’est enfin le moment où la personne accepte ce qui ne peut être changé, elle reprend sa vie en main.
Elle franchi cette étape dès lors qu’elle arrive à retrouver un comportement normal par rapport à ses habitudes de vie, autant personnelles que professionnelles.